Yves Carini a baigné dans la musique et le jazz dès sa plus tendre enfance. En effet son père, Jeff Carini, était le plus jeune compositeur de l’équipe de Yves Montand. Yves Carini sort son premier album en 2005 sur le label Nocturne, « Un été parisien » qu’il vendra à plus de 15000 exemplaires en France, une performance pour un album jazz indépendant.

Yves est soutenu à cette occasion par Jazzmag, Classica-Répertoire, Le Parisien ou encore le magazine Gala. Réalisé par Niels Lan Doky, et intégrant la rythmique de Diana Krall, cet album lui ouvrira les portes de festivals internationaux comme le festival international de jazz de Dubai ou encore le festival de jazz de Liège.
Yves sort un deuxième album « Midnight Rendez Vous » toujours chez Nocturne en 2007, avec entre autres le soutien de Philippe Saisse. Les ventes s’annoncent encore plus prometteuses que celles de l’album précédent, atteignant rapidement plus de 8000 exemplaires. Malheureusement le label Nocturne est touché de plein fouet par la crise mondiale de 2008 et doit cesser ses activités. L’artiste accuse le coup d’autant plus que sa structure de production doit faire les frais de la fermeture de Nocturne par voie de conséquence.
Yves Carini décide alors de se mettre de coté, de se concentrer sur la création et le live, le temps de se reconstruire, de revenir avec un album très solide à offrir à son public. Il passe beaucoup de temps sur ses terres d’origine, la Sicile et à Los Angeles.

L’histoire du nouvel album « The way you are »
Nous le savons toutes et tous, les (très bons) albums de jazz/crossover ont besoin de temps. C’est en 2016 que Yves Carini se constitue une équipe pour son nouveau projet d’album « The way you are« . Il décide de mettre la barre haut, et prend l’option d’une production à l’américaine. En plein travail sur son répertoire, les enregistrements de maquettes, et la direction artistique, il reçoit un incroyable coup de pouce musical: Jorge Calandrelli, l’arrangeur/réalisateur de Tony Bennett, Andrea Bocelli, Stevie Wonder, Michael Bublé, nominé 28 fois aux Grammy Award est totalement séduit par sa voix et veut absolument faire partie du nouveau projet.
Se joindra à eux un deuxième arrangeur/producteur : Randy Waldman (Seal, Barbara Streisand, Beyoncé…). Le crooner français se retrouve ainsi avec une véritable « dream team » pour cet album, l’équipe (producteurs/arrangeurs, ingénieurs du son, musiciens) cumule et dépasse les 40 nominations aux Grammys Awards, une première pour un artiste français de jazz. Après des mois de travail intensif de maquette, de coaching américain, de sélection de répertoire, Yves Carini prend l’avion pour Los Angeles, direction Capitol Studios, Hollywood, le studio de Frank Sinatra, Dean Martin entre autres. Nous sommes en Août 2017. Les parties vocales sont réalisées en 2 jours et demie, et la rythmique est enregistrée les autres jours. L’équipe présente est hors normes: Jorge Calandrelli qui dirige les séances, Randy Waldman, Christian Jacob, Vinnie Colaiuta, Tom Scott, Larry Koonse, Kevin Axt, Ray Brinker et à la console analogique, Don Murray.

Le résultat sonore est phénoménal, sans compter une complicité de l’équipe à toute épreuve. Yves rentre à Chantilly le temps pour Jorge de travailler les arrangements orchestre. L’enregistrement de l’orchestre se fait à Paris, en février 2018, Studios de la Grande Armée, avec l’équipe musicale de « The Artist« , sous la direction de Jorge Calandrelli qui fait le trajet spécialement de Los Angeles, pour l’occasion. Le moment de l’enregistrement est intense, le maître arrangeur n’ayant pas pour habitude de dévoiler ses arrangements avant le studio, se contentant juste d’en faire sentir l’esprit, la direction. Le génie de Jorge est bien au rendez-vous, avec la découverte par l’équipe française d’arrangements d’une distinction absolue, intemporelle, cinématographique, respectant chaque note chantée par Yves, mettant en valeur sa délicatesse, la justesse de son interprétation, ses scats. Avec l’équipe de Scoring Productions, 5 chansons sont enregistrées en 3 heures, les 39 musicien(ne)s classiques, la direction artistique assurant une musicalité et une concentration sans faille. L’album est mixé par Don Murray à Capitol Studios, sous la supervision de Cyrille Totozafy, directeur artistique du projet.

« The way you are » célèbre en musique ces valeurs qui rendent le crooner tellement indémodable: l’élégance romantique, la fascination pour l’éternel féminin, la galanterie, la recherche du plaisir dans la distinction, de la séduction dans la douceur…

close

Restez connecté(e)

En rejoignant cette liste, vous recevrez les actus de Yves Carini, ses dates de concerts, ses dates de live en ligne, les liens de son nouveau show en ligne, "Carini Live Sessions" et bien plus. A très vite !

Nous ne spammons pas, consultez notre privacy policy pour plus d'info.